Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Mon Carême Laudato si’ : défi n°14, prendre un temps de silence

CISZA

Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - publié le 20/03/19

En se conformant au Christ, l’homme « fait également du bien à la Création », a expliqué le pape François dans son message de Carême 2019. À la suite du souverain pontife, Aleteia vous propose chaque jour du Carême un défi pour prendre soin de notre « maison commune ». Aujourd’hui, prendre un temps de silence.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Le réveil sonne, vous vous levez — plus ou moins rapidement — et c’est parti pour une nouvelle journée à un rythme effréné… Pris dans le tourbillon de la vie et le brouhaha quotidien, il est souvent compliqué de se (re)centrer sur l’Essentiel. Et si, à partir d’aujourd’hui, vous vous ménagiez quotidiennement quelques minutes de silence ? « Faire silence, c’est un peu comme remettre les compteurs à zéro et retrouver ses amis, leurs voix, leurs inflexions. C’est aussi se retrouver soi-même, retrouver son souffle, ses joies et ses peurs, ses rages et son enthousiasme », a ainsi confié à Aleteia Frère Rémi Chéno, dominicain, docteur en théologie et auteur de l’ouvrage Les voies du silence (Éditions du Cerf).


The virgin of silence

Lire aussi :
Dans l’ascenseur du Pape, une Vierge du silence

Comment faire ? Comment apprivoiser le silence ? « Ménagez un espace pour vous, respirez lentement et profondément, et… enfoncez-vous dans le silence. La cacophonie ne cessera pas. Mais vous vous en moquerez. Vous ne vous laisserez pas troubler par elle. Vous ne devez pas rêver à je ne sais quel miracle d’abstraction de ce monde, de retirement loin de tout », explique encore frère Rémi Chéno. « Laissez cela cohabiter avec votre descente dans le silence. Je crois qu’il est possible d’être à la fois dans le bruit (intérieur et extérieur) et dans le silence (intérieur). Cela se fait sans combat mais plutôt dans la confiance. Si vous vous dites « je n’y arrive pas », demandez-vous à quoi vous n’arrivez pas ? Au silence tel que vous rêviez ? À un exploit ascétique ? Qui vous a dit que vous n’y arriviez pas ? » Pour prolonger votre méditation, vous pouvez participer à une communauté de prière proposée par Hozana.


Homme méditant sur la plage

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°13, poser un geste de dépouillement




Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°12, prier pour les responsables politiques


NARZĘDZIA

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°11, réparer plutôt que jeter


WOMEN CHATTING

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°10, avoir un regard d’amour


DRESS

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°9, se désencombrer


BUSINESSMAN

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°8, se soucier du bien commun à travers la Création


GROCERIES

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°7, faire de mes achats un acte moral


HAND,SUN

Lire aussi :
Mon Carême Laudato si’ : défi n°6, entrer dans un chemin de vraie conversion

Les plus beaux lieux de retraite spirituelle en France

Tags:
CarêmeLaudato siMéditationsilence
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement