Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 04 février |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Les Quatre-Saints-Couronnés, l’église des martyrs anonymes

Marinella Bandini - publié le 14/03/21

Pour le carême, Aleteia vous propose de (re)découvrir l'ancienne tradition des chrétiens de Rome en cheminant à travers les "églises stationnaires". Un pèlerinage artistique et spirituel à vivre chaque jour jusqu'au 11 avril. Aujourd'hui la basilique des Quatre-Saints-Couronnés.

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

La basilique des Quatre-Saints-Couronnés est un véritable mystère. En effet, on ne sait pas qui sont ces fameux quatre saints martyrs dont les reliques sont conservées dans la crypte de la basilique.

La Tradition évoque deux histoires. Il s’agirait de tailleurs de pierre mis à mort pour avoir refusé de sculpter des idoles païennes. Ou bien des soldats romains chrétiens qui auraient refusé de se sacrifier à Asclépios — dieu de la médecine — et auraient été exécutés sur ordre de l’empereur Dioclétien (284-305).

La Tradition indique que la première église a été édifiée par le pape Miltiade, au IVe siècle, sur le côté nord du Cælius (une des sept collines de Rome). Reconstruite et agrandie à l’époque carolingienne par Léon IV, la forme qu’elle a aujourd’hui date du pontificat de Pascal II. Dans l’abside, la fresque de la voûte représente la gloire de tous les saints. Dans le bas-côté gauche, l’autel dédié à saint Sébastien conserve des fragments de la tête d’un martyr. Parmi les joyaux de la basilique, la salle gothique, actuellement inaccessible, qui conserve une série de peintures du XIIIe siècle.

J’exulterai en Jérusalem, je trouverai ma joie dans mon peuple. On n’y entendra plus de pleurs ni de cris. (Is 65, 19)

Pour découvrir les richesses de la basilique, cliquez sur le diaporama : 




Lire aussi :
Sainte-Croix-de-Jérusalem, l’église des reliques de la Passion




Lire aussi :
Sainte-Suzanne aux Thermes de Dioclétien, la patronne des fiancés




Lire aussi :
Saint-Laurent de Lucine, là où est conservée la grille du martyre

Tags:
BasiliqueCarêmePatrimoineRome
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale