Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 07 octobre |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Carême 2022 : Anne-Fleur se sépare de 40 objets superflus en 40 jours

carême effort 2022

New Africa/Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 28/03/22

Tout au long du Carême, Aleteia va à la rencontre de chrétiens qui ont choisi de donner une plus grande place au Seigneur dans leur quotidien. De beaux témoignages de foi, et des idées à la pelle pour préparer son cœur à la Résurrection du Christ.

Pour Anne-Fleur, 29 ans, jeune décoratrice d’intérieur lyonnaise, vivre le carême, c’est modérer l’attention qu’elle accorde à elle-même notamment en achetant des objets de façon compulsive. « J’en suis consciente, mais ce n’est pas facile pour moi de changer cette envie d’avoir des jolies choses chez moi. Donc pour me motiver, je me suis dite qu’il fallait que je trouve un défi de carême adapté à ce point faible. Comme par exemple faire un inventaire de tout le superflu présent dans ma vie, des objets que je peux donner à quelqu’un qui en a réellement besoin », confie-t-elle à Aleteia.

La tâche peut sembler facile de prime abord : mettre de côté chaque jour une lampe, un coussin, une veste ou encore un gadget qui reste au fond d’un placard… Mais Anne-Fleur sait très bien en quoi doit consister son effort : « J’essaye de penser à ce superflu auquel je tiens et qui exige de moi un vrai sacrifice : un vase que j’aime, un abat-jour fétiche, des verres venant de ma boutique préférée… Bref tous ces objets dont je n’ai pas besoin, mais qui vont me manquer », explique-t-elle.

40 objets en 40 jours

Depuis le début du carême, Anne-Fleur entrepose dans un sac placé à l’entrée de la maison ses futurs dons. 40 objets en 40 jours. Le résultat du mi-carême ? « Pour le moment, ça se passe plutôt bien, même si parfois je dois négocier un peu avec moi-même pour me séparer d’un tel ou tel objet. Mais, il est certain que je ressens en tout cas une sorte de catharsis. Mon attention s’est déplacée de l’extérieur vers l’intérieur. Ce minimalisme me permet d’être plus centrée sur ma vie spirituelle. Et j’en suis sincèrement très heureuse », reconnaît-elle.

Tags:
Carêmeminimalisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement