Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 27 janvier |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Depuis Malte, les encouragements du Pape à une Église tournée vers l’accueil de l’étranger

Pope-Francis-visit-to-the-John-XXIII-Peace-Lab-voluntary-organisation

© Vatican Media

Cyprien Viet - publié le 03/04/22

Le voyage du pape François à Malte s'est achevé ce dimanche 2 avril avec la visite d'un centre d’accueil pour migrants. Il a rappelé que cet engagement ne se situe pas dans une perspective uniquement sociale ou humanitaire, mais constitue un devoir biblique et évangélique répondant à cette phrase du Christ de l’Évangile selon saint Matthieu: "J’étais un étranger et vous m’avez accueilli".

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la générosité de ses lecteurs ?

JE DONNE

Aleteia a vraiment besoin de vous

Durant sa deuxième et dernière journée à Malte, ce dimanche 3 avril, le pape François a continué à faire de l’attention aux étrangers une trame centrale de son enseignement, par ses mots et par ses gestes. Lors de la messe célébrée dimanche matin, parmi les 20.000 personnes rassemblées sur la Place des Greniers à Floriana, dans l’agglomération de La Valette, de nombreux visages venus d’ailleurs étaient visibles, particulièrement des Philippines et d’Inde.

Pope-Francis-celebrates-mass-St.-Publius-parish-church-MALTA

Parmi les participants à la messe, Anchalosjoji, un chrétien indien venu travailler depuis deux ans à Malte dans le secteur de la marbrerie. « Malte est un très beau pays, les gens sont accueillants », assure-t-il avec bonhomie. « C’est une grande opportunité pour nous de venir ici », confie ce membre de la communauté syro-malabare, venu assister à la messe du Pape avec un compatriote employé dans le secteur de la construction.

La présence de ces chrétiens venus d’ailleurs peut, dans certains cas, relever d’un choix économique. Mais parfois il s’agit aussi de répondre à une urgence vitale. Ainsi, des femmes échappées d’Éthiopie et persécutées en raison de leur foi chrétienne ont participé au dernier événement de ce voyage : la visite du Pape au “Laboratoire Jean-XXIII pour la paix”. Malgré sa fatigue et ses difficultés à se déplacer, le pape François a tenu à marcher sur le sentier menant à ce centre fondé par un franciscain, et qui organise des opérations de solidarité et de sensibilisation aux valeurs chrétiennes, comme la réalisation d’un podcast radiophonique hebdomadaire sur la paix.

Pope-Francis-visit-to-the-John-XXIII-Peace-Lab-voluntary-organisation

Là, plusieurs migrants ont exprimé leur souffrance au Pape, racontant les douloureuses traversées de la Libye et de la Méditerranée. François a exprimé un grand respect, embrassant et consolant ces hommes humiliés. Une cinquantaine d’Ukrainiens étaient également présents près du lieu de la rencontre, appelant le Pape à intervenir pour protéger les enfants ukrainiens et à « fermer le ciel » pour mettre fin aux bombardements russes.

Le drame des Ukrainiens a été central durant ce voyage à Malte. Dans l’avion, le pape François a effectué une bénédiction affectueuse sur le front de la journaliste polonaise Ursula Rzepczak, en faisant allusion à l’immense effort assumé par la Pologne pour accueillir deux millions de réfugiés ukrainiens : « Ces Polonais nous ont montré un bel exemple, avec leur cœur ouvert », lui a confié le Pape, dont le pontificat de guérison et de conciliation pourrait peut-être prendre prochainement la route de l’Ukraine ou des pays limitrophes.

Tags:
MaltePape FrançoisRéfugiés
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale