Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 septembre |
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

[INTERVIEW] Andrea Bocelli se confie sur sa proximité avec la Vierge de Fatima

Article réservé aux membres Aleteia Premium
ANDREA-BOCELLI-000_9MC4M4.jpg

Marco BERTORELLO / AFP

Daniel Esparza - Miriam Diez Bosch - publié le 12/05/22

A l’occasion de la sortie du film "Fatima, l’histoire d’un miracle", en Espagne, le ténor italien Andrea Bocelli, qui interprète notamment un titre phare du film, s’est confié à Aleteia. Il évoque sa dévotion envers Notre-Dame de Fatima. Un entretien exclusif, dans lequel l'un des plus grands artistes lyriques de notre temps se confie sur la foi.

Pour la sortie du film Fatima, l’histoire d’un miracle, en Espagne, le ténor Andrea Bocelli qui participe à la bande originale du film s’est confié avec sincérité sur sa foi et son lien avec la Vierge Marie. Entretien exclusif.

Aleteia : Que vous a apporté votre participation artistique au film Fatima sur le plan humain et spirituel ?
Andrea Bocelli : Même si ma contribution reste modeste, cela a été une expérience très intense. Et je suis heureux que ma voix ait contribué à la bande-son d’un projet cinématographique aussi important. Je pense en effet qu’il est précieux et toujours opportun de diffuser l’histoire des apparitions de Fatima : c’est une histoire que nous ne pouvons pas déchiffrer rationnellement, mais dont nous pouvons comprendre l’authenticité et la douceur du message. Un puissant message d’amour qui résume les valeurs chrétiennes sur lesquelles j’ai fondé mon existence.

Pouvez-vous nous raconter votre dévotion à Marie ?
J’ai toujours trouvé cette présence féminine qui intercède pour nous lumineuse, poétique et émouvante. Je me souviens que, déjà dans mon enfance, j’étais enchanté par la religiosité authentique de certains passages sacrés, comme Mira a tu pueblo, que l’on chantait pendant les processions, à l’occasion des fêtes mariales. Alors que ma foi grandissait et se renforçait, Marie est devenue une présence essentielle et constante dans ma vie quotidienne. J’aime à penser qu’elle est la version céleste de notre mère terrestre, consolatrice et médiatrice. Marie est la lumière qui éclaire le chemin vers le Père.

Lorsque vous avez été invité à Fatima en mai 2018 pour chanter lors des célébrations du centenaire, qu’avez-vous ressenti ? Était-ce votre première fois à Fatima ?
Enfant, j’ai eu l’occasion d’aller à Lourdes. À l’âge adulte, j’ai visité à plusieurs reprises d’autres lieux bénis par une énergie mystique particulière, du sanctuaire brésilien d’Aparecida à Saint-Pierre de Rome, de la basilique d’Assise au sanctuaire de Medjugorje… Cependant, lorsque j’ai été invité en 2018 à apporter ma contribution aux célébrations du centenaire des apparitions, c’était pour moi la toute première fois à Fatima, à la fois comme chantre et comme fidèle. J’ai été très impressionné par cette oasis de prière et de paix, cette force de la spiritualité, ce pont entre l’humain et le divin.

Comment avez-vous reçu le don de la Foi ?
J’ai eu la chance de grandir dans une famille très unie qui m’a éduqué aux valeurs chrétiennes, notamment par l’exemple. J’ai appris de mes parents le sens de l’honnêteté, de la cohérence, du respect, de l’amour des autres et de la nature. Puis, dans ma jeunesse, j’ai vécu une période naïvement rebelle, où je ne me souciais pas du Créateur et où je me disais même agnostique. Mais certaines questions existentielles ont vite ressurgi précisément parce que sans la foi, il est difficile de donner un sens à la vie. Je me suis rendu compte qu’à la base de tous nos choix, nous sommes à des carrefours dont les routes mènent dans des directions opposées, l’une vers le bien, l’autre vers le mal.

« Ceux qui ont la foi améliorent leur vie et le monde. »

Concevoir une vie comme allant de soi n’est pas très commode mais aussi illogique. Au premier carrefour fondamental, croire ou ne pas croire, j’ai choisi la voie qui me semblait la plus logique, celle que mon intelligence a identifié comme une voie sans alternative. Aujourd’hui, la foi est mon phare personnel, ma force, elle est un élément fondamental de mon existence, un don inestimable. Parce que ceux qui ont la foi améliorent leur vie et le monde. Avoir la foi signifie croire au pouvoir de la bonté.

Qu’est-ce que l’histoire et le message de François, Jacinthe et Lucie signifient pour vous ? Que pensez-vous qu’ils peuvent enseigner au monde d’aujourd’hui ?
C’est un message fort, il nous montre à quel point la beauté est inhérente à ce qui est bon. L’histoire des trois petits bergers est une grande parabole sur l’amour. Je crois qu’il peut redonner de l’espoir à de nombreux cœurs, tant chez ceux qui n’ont pas la foi que chez les croyants. Ils peuvent être stimulés à cultiver la joie de la foi avec plus d’enthousiasme, en abandonnant cette tiédeur qui n’est certainement pas bonne pour l’âme.

Comment votre témoignage de foi est-il reçu dans le monde du spectacle ?
Je pense que mon témoignage de foi est généralement bien accueilli. Chaque artiste joue un rôle important au sein de la société. La musique est un langage universel qui a le pouvoir et la capacité d’affecter notre conscience, nous aidant à être meilleurs. Grâce à cet art, il est plus facile de comprendre que nous ne sommes pas seuls, que nous ne sommes pas ici par hasard. Grâce aussi à la musique (et à la prière), notre âme se libère de la présence bruyante de l’ego et nous montre la beauté, la plénitude de la vie. La musique est une lumière qui nous aide à trouver notre chemin, à prendre conscience de la joie d’être en vie, du don, du privilège et de la responsabilité qui nous ont été confiés.

frontity.fr.aleteia.org/tag/vierge-marie/"> Vierge de Fatima" frameborder="0" width="1000" height="1000" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x8cc2zg?pubtool=oembed" allowfullscreen allow="autoplay">

Découvrez en cliquant sur le diaporama ces beaux témoignages de ces grands artistes sur leur attachement à la Vierge Marie :

"Ces célébrités attachées à la <a href="https:frontity.fr.aleteia.org/tag/vierge-marie/"> Vierge Marie" />Démarrer le diaporama

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
andrea bocelliFatimaFilmVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement