Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 20 mai |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

La conversion de John Wayne sur son lit de mort

JOHN WAYNE

AFP

John Wayne.

Valerio Evangelista - publié le 06/09/22

Légende d’Hollywood, John Wayne (1907 – 1979) s’est converti au catholicisme au soir de sa vie.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Mondialement connu pour sa longue carrière cinématographique, notamment ses westerns, John Wayne l’est aussi pour avoir remporté l’Oscar du meilleur acteur en 1970 pour son rôle dans True Grit. Il a ainsi joué, réalisé ou produit plus de 175 films, dont la moitié de westerns. Mais si son visage et sa voix sont particulièrement connus, son rapport à la foi l’est beaucoup moins. 

De son vrai nom Marion Mitchell Morrison (son vrai nom), John Wayne a grandi dans une famille presbytérienne d’origine écossaise et irlandaise. Un environnement familial où il a découvert l’importance d’aller à l’église, la Bible et la foi. Il a pourtant rapidement abandonné la religion et une quelconque pratique religieuse, faisant des choix de vie l’emmenant loin des enseignements reçus : il s’est marié trois fois, buvait beaucoup et est connu pour avoir eu de nombreuses maitresses dont Marlene Dietrich et Maureen O’Hara. Son fils Patrick a lui-même déclaré que son père n’était pas particulièrement religieux : « Papa n’était pas religieux, et pas catholique (nous avons été élevés dans la foi catholique par ma mère, Josie). »

Dieu n’a cessé de frapper à la porte de son cœur

Mais Dieu n’a cessé de frapper à la porte de son cœur. Son premier contact « significatif » avec le catholicisme dans sa vie adulte, il l’a eu avec sa première épouse, Joséphine Alicia Saenz, qui a impliqué John Wayne dans divers événements paroissiaux et qui a prié sans cesse pour sa conversion, même après l’échec de leur mariage. Toutes ses femmes étaient catholiques , ses sept enfants sont allés dans des écoles catholiques et ses 21 petits-enfants ont grandi dans la foi catholique. Par ailleurs, son amitié avec John Ford, qui ne faisait aucun mystère de sa foi profonde, a influencé sa vie .

Le père Matthew Muñoz, un prêtre catholique du diocèse d’Orange, en Californie, l’un des petits-enfants de Wayne, a quant à lui révélé quelques détails sur la vie spirituelle de son grand-père. Matthew Muñoz avait 14 ans lorsque John Wayne est mort d’un cancer . Il a expliqué à la Catholic News Agency que lorsque son grand-père a été prêt à être baptisé, Mgr Marcos Gregorio McGrath, archevêque de Panama et « ami d’un ami » de John Wayne, est allé le voir. « Ma mère et mon oncle étaient là quand il est venu. Il n’y a donc aucun doute quant à savoir s’il a été baptisé ou non. Il voulait se faire baptiser et a donc reçu le baptême catholique. C’était merveilleux de le voir venir à la foi et de laisser ce témoignage à toute notre famille.

Dès son plus jeune âge, il sentait ce qui était bien et juste et ce qui ne l’était pas.

Le prêtre a également parlé du regret de son grand-père de ne pas s’être converti au catholicisme plus tôt, bien qu’il rappelle que John Wayne avait un certain degré de spiritualité avant même de prendre cette décision. « Dès son plus jeune âge, il sentait ce qui était bien et juste et ce qui ne l’était pas. Il a été élevé avec beaucoup de principes chrétiens et une sorte de « foi biblique » qui, je pense, a eu un fort impact sur lui. Le père Muñoz explique également que son grand-père écrivait des lettres à Dieu : « Il écrivait de belles lettres d’amour à Dieu, c’étaient des prières. Ses textes étaient en même temps très simples et très profonds. »

Tags:
CinémaConversionhollywood
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement