Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 24 février |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Après 35 ans de vie commune, ils se marient devant Dieu en soins palliatifs

boda-1.jpg

© Facebook Hôpital de la Fondation de l'Institut San José.

Dolors Massot - publié le 19/09/22

Il n'est jamais trop tard pour se marier devant Dieu, même sur le lit de mort. C'est en tout cas le beau témoignage laissé par Maria et Pedro, hospitalisés dans une unité de soins palliatifs en Espagne.

Le 12 septembre 2022 n’était pas un jour comme les autres à l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Fundación Instituto San José de Madrid, en Espagne. Maria, une patiente, a épousé son amour de toujours, Pedro. Le couple vivait ensemble depuis 35 ans mais n’avait jamais fait la démarche de recevoir le sacrement de mariage au sein de l’Église catholique. Alors que Maria, dont l’état de santé s’est profondément dégradé alors qu’elle était hospitalisée dans une unité de soins palliatifs, a décidé avec son amour de toujours qu’il n’y avait rien de mieux pour soulager son âme que de se marier devant Dieu et trouver la paix. 

« L’amour est fort comme la Mort »

« Le rêve est devenu réalité », a confié Maria, qui a demandé à l’équipe de soins palliatifs qui s’occupe d’elle 24 heures sur 24 de la marier à l’hôpital. La réponse fut immédiate : « Quand vous voulez ». Ce « quand vous voulez » a tout de suite déclenché les préparatifs. Dans la chapelle de l’hôpital, tout était simple mais minutieusement organisé pour le mariage. La mariée est apparue en chantant sur son lit d’hôpital, bien coiffée et apprêtée, avec un beau bouquet de fleurs dans les mains. Rien n’a été laissé au hasard. Même les draps étaient du même blanc que la robe de mariée. Son fiancé, Pedro, se tenait à côté d’elle dans son fauteuil pour handicapé. Il n’a pas lâché la main de sa bien-aimée de toute la cérémonie. 

Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l’amour est fort comme la Mort » (Ct 8, 6)

Dans un post Facebook, l’hôpital a indiqué : « Beaucoup de gens pensent que l’unité de soins palliatifs est une unité triste, mais ce n’est pas vrai. La vie y est célébrée jusqu’à la fin ». « C’était un événement joyeux », a encore souligné l’hôpital au sujet de ce mariage pas comme les autres. Les mariés s’y sont rapprochés du Seigneur de la Vie, avec tout le désir d’aimer d’un couple qui se connaît bien et qui a déjà expérimenté ce que signifie s’aimer « dans la maladie et dans la santé « .

Durant la célébration, le vicaire épiscopal, Gabriel Benedicto, a souligné le grand acte d’amour qu’implique un tel mariage au cours duquel les époux se disent, dans ces circonstances si particulières : « Je ne recule pas quand la mort vient, mais je vais avec toi ». Un mariage inspiré par ce verset du Cantique des Cantiques :

« Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l’amour est fort comme la Mort » (Ct 8, 6). 

Tags:
CoupleFin de vieMariage
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement