Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Carême 2023 : convertir la jalousie en amitié

misericorde.jpg

OneLineStock I Shutterstock

Michel Martin-Prével, cb - publié le 28/03/23

La conversion du cœur passe aussi par la conversion de ses émotions. Durant le carême, le père Michel Martin-Prével invite à "évangéliser" ses émotions en les identifiant, puis en les transformant en vertu. Aujourd’hui, Aleteia donne des pistes pour passer de la jalousie à l'amitié.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Quand on parle de jalousie dans le domaine conjugal, on parle d’unsentiment d’inquiétude douloureuse chez quelqu’un qui éprouve un désir de possession exclusive envers la personne aimée et qui craint son éventuelle infidélité. C’est le fait d’un amour exclusif qui peut s’accompagner paradoxalement d’hostilité et de dépit, de colère et de tristesse, signifiant que l’amour ne se tourne plus vers l’autre mais vers soi-même.

Plus généralement c’est un dépit envieux ressenti à la vue des avantages d’autrui, une tristesse qui ne supporte pas le bien d’autrui. La cause en est très souvent une faible estime de soi-même. On pense que l’on n’est pas digne d’intérêt, qu’on ne mérite pas d’être aimé ou qu’on n’est pas assez bien pour l’autre. Alors on est terrifié à l’idée qu’il puisse aller chercher ailleurs toutes ces qualités qui nous font défaut. La peur de le perdre traduit le fait qu’on le veut pour soi seul.

L’Ecriture nous parle de situations où Dieu lui-même serait jaloux de son amour pour nous dans sa « sainte jalousie » ! Jaloux d’autres dieux en ne supportant pas l’idolâtrie ! 

Tout d’abord la réalité, et non une hypothèse, c’est que l’homme s’est trop souvent séparé de lui et qu’il l’imagine jaloux.  Ensuite, il s’agit d’un anthropomorphisme qui lui prête des sentiments humains trop affectifs. Dieu renouvelle toujours sa confiance et son amour désintéressé.

L’amitié se présente bien comme l’antithèse de l’amour jaloux.

La guérison de la jalousie résulte dans l’ouverture du cœur à d’autres, en sortant de la solitude insatisfaite. Convertir un amour exclusif en un amour désintéressé, en une amitié respectueuse de l’autre, n’est pas une mince affaire, surtout si des blessures antérieures et des expériences douloureuses de trahison ont laissé des traces. Un accompagnement est alors souvent nécessaire.

Mais l’amitié, jamais méfiante, se présente bien comme l’antithèse de l’amour jaloux car elle désire le bonheur de l’autre, elle supporte les contradictions et cherche la concorde. Philia pour un petit nombre, elle s’élargit à plus dans l’amour d’Agapé. Elle se nourrit d’une réciprocité sans jamais posséder l’autre. Différent de la passion amoureuse, elle en complète la fragilité, se libérant de son exclusivité et se réjouissant du don et du partage. L’amitié ne fait pas bon ménage avec la jalousie mais elle est son véritable remède.

Tags:
Carême
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement