Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

 Le drôle d’happy hour des étudiants toulousains

place-saint-pierre-080_HL_JMBARRERE_1485061

JEAN-MARC BARRÈRE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Toulouse, place Saint-Pierre.

La rédaction d'Aleteia - publié le 14/04/23

Le carillon de l'église Saint-Pierre des Chartreux, à Toulouse, retentira de nouveau ce samedi 15 avril sur la place Saint-Pierre, l'une des plus animées de la ville, à 19h pile, heure de l'Angélus, mais aussi de "l'happy hour" ! De quoi enfin réunir... le spirituel et les spiritueux !

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Annoncer l’Angélus auprès des étudiants attablés aux bars au beau milieu de l’happy hour ? C’est possible ! La vie de la place Saint-Pierre de Toulouse, plus connue pour ses bars et son activité nocturne frénétique que pour l’église qui lui a pourtant donné son nom, sera désormais rythmée, à partir du 15 avril, par le son du carillon qui va résonner quotidiennement à 19h, heure de la prière de l’Angélus.

saint-pierre-toulouse
L’église Saint-Pierre des Chartreux (Toulouse).

La raison ? L’inauguration du carillon de l’église Saint-Pierre des Chartreux le 15 avril 2023 qui ne sonnait plus depuis plus de cinquante ans. Petite particularité, l’édifice se situe à deux pas de la place Saint-Pierre et de l’université Toulouse-Capitole et de ses milliers d’étudiants. Les cloches, pour certaines d’entre elles, étaient entreposées jusqu’à présent dans le beffroi attenant au clocher de l’église. Ce carillon a pour originalité de ne pouvoir être sonné que manuellement, engagement de poids pour les étudiants qui s’en chargeront à 12h et 19h chaque jour de la semaine en se relayant ; c’est en effet à Saint-Pierre des Chartreux que se trouve la paroisse étudiante de Toulouse.

Un beau symbole pour les quinze étudiants toulousains qui ont reçu cette année le baptême à Pâques –  presque autant que de cloches, au nombre de 16. Et, qui sait, peut-être que le carillon retentissant au milieu des tables de la place en conduira d’autres vers le chemin de l’église…

Tags:
AngelusclochesÉtudiantsToulouse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement