Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 juillet |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Hospitalisé, le Pape se rétablit et s’alimente “normalement”

Poliklinika Gemelli w Rzymie

ALBERTO PIZZOLI/AFP/East News

L'hôpital Gemelli de Rome.

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 12/06/23

Opéré le 7 juin pour une hernie intestinale, le Pape François poursuit sa convalescence à la polyclinique Gemelli de Rome et peut désormais s'alimenter normalement.

La convalescence du pape François, après son opération le 7 juin pour une hernie intestinale avec risques d’occlusion, se poursuit de façon “régulière”, informe le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège le 12 juin 2023 aux alentours de 12h15. Hospitalisé à la polyclinique Gemelli de Rome, le Pape François s’alimente désormais “normalement”.

Dans la matinée, le Pape a reçu l’Eucharistie et s’est ensuite dédié au travail, précise Matteo Bruni. Le même jour, le chef de l’Église catholique a d’ailleurs accepté deux renonciations et nommé un nouvel archevêque pour le diocèse de Madrid.

Hospitalisé toute la semaine

L’équipe médicale qui suit le pape François indique que le pontife “continue à s’alimenter normalement”. Après l’intervention chirurgicale, le pape a été soumis deux jours à un régime hydrique, puis semi-hydrique. Hier, dimanche, il a partagé son déjeuner avec ceux qui l’entourent à l’hôpital.

Lors d’une conférence de presse le 10 juin, le chirurgien Sergio Alfieri a expliqué que si une intervention de ce genre requérait d’ordinaire 4 ou 5 jours d’hospitalisation, l’équipe médicale avait demandé au pape François de rester au Gemelli “au moins toute la semaine prochaine”, par mesure de précaution. Alors que les audiences papales sont pour l’instant officiellement annulées jusqu’au 18 juin, le professeur Alfieri n’excluait pas cependant que François puisse sortir avant.

Tags:
Pape FrançoisRomeSanté
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement