Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Qui sont les deux nouveaux cardinaux français ?

photo-fr-francois1.jpg

Droits réservés

Frère François Bustillo, évêque d’Ajaccio.

I.Media - publié le 09/07/23

À l’issue de l’Angélus du 9 juillet 2023, le pape François a annoncé la tenue d’un prochain consistoire le 30 septembre, avec la création de 21 cardinaux dont deux Français.

François a annoncé à l’issue de l’Angélus du 9 juillet 2023 la tenue d’un prochain consistoire le 30 septembre, à la veille de l’ouverture du Synode sur la synodalité. Depuis la fenêtre du Palais apostolique, il a prononcé le nom des 21 nouveaux cardinaux – 18 électeurs et 3 non électeurs – qui seront créés. Parmi eux se trouvent les Français Mgr François Bustillo évêque d’Ajaccio et Mgr Christophe Pierre, nonce apostolique aux États-Unis.

Mgr François-Xavier Bustillo, un Français franciscain

Le frère François-Xavier Bustillo était un simple franciscain lorsque le pape François l’a nommé évêque d’Ajaccio en Corse le 11 mai 2021. Ce Français de 54 ans, d’origine espagnole, est né en 1968 à Pampelune en Navarre, à quelques kilomètres de la frontière française. Entré dans l’Ordre des Frères mineurs conventuels, il part faire ses études à Padoue (Italie) – ville de saint Antoine. Après un passage à l’Institut catholique de Toulouse et ayant fait le constat de la déchristianisation à l’œuvre en France, il choisit l’Hexagone comme terre de mission, et est ordonné prêtre en 1994 au sein du diocèse de Narbonne-Carcassonne.

Vicaire puis curé de la paroisse Saint-Bonaventure de Narbonne entre 1994 et 2018, il a aussi été membre du conseil presbytéral de son diocèse de 2005 à 2007 et custode provincial des franciscains conventuels de France-Belgique entre 2006 et 2018. En 2018, il est devenu gardien du couvent franciscain Saint-Maximilien-Kolbe de Lourdes et délégué épiscopal à la protection des mineurs et des personnes vulnérables de ce diocèse. Après sa nomination à Ajaccio, il est ordonné évêque le 13 juin 2021.

Travaillé par la question de l’évangélisation, il est notamment l’auteur d’un ouvrage sur la crise des vocations sacerdotales (La vocation du prêtre face aux crises : La fidélité créatrice, Éditions Nouvelle Cité). Le 14 avril 2022, à la fin de la messe chrismale du Jeudi Saint, le pape François a offert son livre – publié en italien à la Librairie éditrice du Vatican – en cadeau aux prêtres de Rome.

Mgr Christophe Pierre, un nonce français cardinal

Il aurait l’âge de prendre sa retraite – les nonces apostoliques peuvent la prendre à 70 ans – mais Mgr Christophe Pierre est toujours en mission au poste aussi prestigieux que stratégique de nonce aux États-Unis. À 77 ans, le natif de Rennes s’apprête à recevoir la barrette cardinalice, le fameux chapeau rouge de forme carrée que portent les cardinaux. Une marque de confiance et d’estime du pontife argentin pour ce diplomate qui a pris en 2016 le relais aux États-Unis de Mgr Carlo Maria Viganò, nonce qui a porté de graves accusations à l’encontre de François en 2018.

Dans ce pays où les catholiques peuvent se déchirer entre ‘progressistes’ et ‘conservateurs’, le nonce français a souvent invité les évêques à œuvrer pour l’unité. Récemment, il les encourageait encore à mettre en œuvre la synodalité promue par le pape François.

Ordonné prêtre en 1970 pour le diocèse de Rennes, Christophe Pierre fut cependant vicaire pendant trois ans dans le diocèse de Nanterre avant d’intégrer l’Académie pontificale ecclésiastique, ‘l’école des nonces’ à Rome. Après des missions en Secrétairerie d’État et dans de nombreuses nonciatures – en Nouvelle-Zélande, au Mozambique, au Zimbabwe, à Cuba, au Brésil, à l’ONU à Genève – il a été nommé nonce apostolique en Haïti par Jean Paul II en 1995.

Quatre ans plus tard, Mgr Christophe Pierre a été nommé nonce en Ouganda. C’est en mars 2007 que Benoît XVI l’a désigné nonce au Mexique. À Mexico, il a organisé les voyages de Benoît XVI puis de François. Courant 2006, Mgr Pierre avait figuré parmi les favoris pour occuper le poste de secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, l’équivalent d’un ministre des affaires étrangères. Un autre Français, Mgr Dominique Mamberti, devenu cardinal, avait finalement été nommé.

Avec eux, la France compte désormais six cardinaux électeurs aux côtés du cardinal Aveline, archevêque de Marseille, du cardinal Mamberti, préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique, du cardinal Philippe Barbarin, archevêque émérite de Lyon et du cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque émérite de Bordeaux.

Tags:
CardinauxPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement