Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

« Comment ne pas te louer » avec le sourire espagnol

hermanitas pobres

Hermanas Pobres de Santa Clara

La comunidad del convento de Santa Verónica en Algezares (Murcia)

Bérengère de Portzamparc - publié le 01/09/23

Les "Hermanas pobres" sont des religieuses espagnoles qui partagent sur les réseaux sociaux des chansons chrétiennes, version voix, guitares et grands sourires. Elles ont mis en ligne en août leur version du célèbre "Comment ne pas te louer", chanté en français, mais avec l'accent, et c'est toujours aussi entrainant !

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia !

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

On le sait, le tube est aujourd’hui planétaire et toute la communauté francophone chrétienne (ou pas) fredonne le célèbre et entraînant « Comment ne pas te louer« . Un succès mondial aux milliers de reprises, comme le prouve notamment cette version publiée au mois d’août sur Tiktok par les Hermanas Pobres, une communauté de clarisses espagnoles, qui partage sur leurs réseaux sociaux différentes reprises de chants chrétiens. Comment ne pas avoir la pêche en écoutant cette nouvelle version lumineuse ?

@hermanaspobres

Paz y Bien ❤️ Hoy compartimos con vosotros esta canción en francés en honor a nuestra hermana Edith que viene de tierras francesas. Os dejamos la traducción. No dejemos nunca de alabar y bendecir!!! “Cómo no alabarte Señor Jesús Cuando miro a mi alrededor veo a mis hermanos, Señor Jesús, te doy gracias por ellos Cómo no alabarte Señor Jesús”

♬ sonido original – Hermanas Pobres

Les « Hermanas pobres » (littéralement sœurs pauvres, ndlro) sont installées dans la ville de Murcia, au sud de l’Espagne, dans le couvent Sainte-Véronique. Elles appartiennent à la famille franciscaine et sont une quinzaine, vivant dans la pauvreté, de leur travail manuel (avec un site de vente en ligne), tout en partageant avec leurs milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux (146.000 sur Instagram et 83.000 sur Tiktok), leur joie de vivre et leurs chants. Si les principales chanteuses sont les sœurs Edith, Consuelo, Ester, Miriam, Leo et Mamen la postulante, les autres sœurs sont derrière l’écran et veillent à ce que tout se passe bien. Une organisation gagnante et un succès qui ne se dément pas, au vu des milliers de témoignages qu’elles reçoivent chaque jour, de gens qui se rapprochent de Dieu grâce à leur musique. Elles devraient prochainement enregistrer leur premier album.

Tags:
EspagnelouangemonastereMusique
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.
Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement