Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 01 décembre |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le chapelet des saintes âmes, pour aider un défunt dans l’attente du ciel

Article réservé aux membres Aleteia Premium
ROSARY

Shutterstock | Maria Marganingsih

Marzena Devoud - publié le 22/02/22

Perdre un être cher est toujours une épreuve difficile qui laisse un gouffre de tristesse et de solitude. Cependant, il est possible de rester en union spirituelle avec un proche défunt grâce au chapelet des saintes âmes.

« Il existe un lien profond et indissoluble entre ceux qui sont encore pèlerins dans ce monde et ceux qui ont franchi le seuil de la mort pour entrer dans l’éternité », a expliqué le pape François lors de son audience générale le 30 octobre 2013. Il a ajouté qu’il s’agit « d’une vérité parmi les plus réconfortantes de notre foi, car elle nous rappelle que nous ne sommes pas seuls mais qu’il existe une communion de vie entre tous ceux qui appartiennent au Christ » : les chrétiens qui sont encore sur terre, ceux du purgatoire et ceux du paradis. Le chapelet des saintes âmes, appelé aussi le chapelet des âmes du purgatoire, est une prière qui aide particulièrement ceux qui sont dans l’attente du ciel. Découvrez son sens et sa puissance :

1SON ASPECT

Le chapelet des saintes âmes utilise le chapelet traditionnel, celui qui comprend cinq dizaines de petits grains pour le Je vous salue Marie, précédées chacune d’un grain plus gros pour le Notre Père. Partant de l’un des grains plus gros, une branche terminale comporte trois petits grains Je vous salue Marie, un pour le Notre Père et un crucifix.

On sait peu de choses sur l’origine de ce chapelet, sinon qu’il a été transmis de siècle en siècle. Mais finalement, pourquoi prier pour les saintes âmes, c’est-à-dire pour les âmes du purgatoire ? Que signifie cette prière ? C’est d’abord croire que Dieu prend soin des défunts et qu’il offre sa miséricorde à ceux qui n’étaient pas complètement prêts d’entrer au ciel. C’est aussi croire que la prière peut alors les aider dans ce temps de purification post -mortem.

3POURQUOI LE PRIER ?

Le chapelet des saintes âmes reprend toute la profondeur de la prière pour les défunts. Le livre des Macchabées (Ma 12, 43-46) en parle dans le passage lorsque Judas veut célébrer un sacrifice afin de délivrer de leurs péchés les guerriers d’Israël tués lors de la bataille : « C’était là une pensée religieuse et sainte. Voilà pourquoi il fit ce sacrifice d’expiation, afin que les morts soient délivrés de leurs péchés ». Cyrille de Jérusalem (IVe siècle), Père de l’Eglise, l’explique aussi très bien dans une de ses catéchèses : « Nous prions pour tous ceux d’entre nous qui sont sortis de cette vie, dans la ferme espérance qu’ils reçoivent un très grand soulagement des prières que l’on offre pour eux dans le saint et redoutable sacrifice. » Prier le chapelet des saintes âmes, c’est aider son proche défunt à aller vers le ciel grâce au pardon et à la réconciliation mutuelle.

4COMMENT LE PRIER ?

On commence par le signe de croix. Ensuite, on récite Je crois en Dieu sur la croix. Sur les cinq grains suivants, on récite un Notre Père, trois Je vous salue Marie et un Gloire au Père.

Sur chaque gros grain précédant chaque dizaine, on prie l’invocation suivante :

« Ô Saintes Âmes, portez le feu de l’amour de Dieu en mon âme, pour révéler en moi Jésus crucifié ici sur la terre, plutôt qu’après, au purgatoire. »

Sur chacun des grains de la dizaine, on dit :  

« Seigneur Jésus crucifié, ayez pitié des âmes du purgatoire. »

Une fois les cinq dizaines récitées, on termine le chapelet par trois Gloire au Père.

5Brigitte Bardot et la Vierge Marie

Dans son livre Larmes du combat (Plon) qui ressemble à un testament, Brigitte Bardot, icône du cinéma français, raconte sa relation particulière avec la Vierge Marie. Si elle a reçu une éducation catholique des plus classiques (catéchisme, communion et études chez les religieuses), elle s’est cependant tenue à distance de la religion officielle en se construisant une « spiritualité propre ». Toutefois, elle témoigne que la « transcendance est présente chez elle », particulièrement dans son rapport personnel avec la Sainte Vierge. « Je dialogue avec elle comme dans la vraie vie. La Sainte Vierge me soutient depuis longtemps. C’est une présence intime et bienveillante », écrit-elle.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes

Savez-vous que Aleteia ne peut vivre que grâce à la communauté de ses membres Premium ?

Inscrivez-vous !

(c’est totalement gratuit et sans engagement)

Tags:
chapeletMortPrièrepurgatoirerosaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement